Home Actualités Le décret retrofit vient de paraitre au Journal Officiel

Le décret retrofit vient de paraitre au Journal Officiel

Par Retrofit-Daily

Vendredi 3 avril, le Journal Officiel vient de diffuser le décret “retrofit”. Cette parution en pleine crise sanitaire et économique, est reçue par la filière française du retrofit comme un signe plus que positif, en terme de relance de l’activité notamment. Mais aussi en faveur de l’environnement.

retrofit
Le défi de la mobilité électrique vient de franchir une nouvelle étape historique en France.
Photos : Juhasz Imre – Pexels et Jelleke Vanooteghem – Unsplash

Le retrofit pour quels véhicules ?

Ce décret du 13 mars, donne un cadre réglementaire à la transformation de véhicules thermiques vers la traction électrique, appelée retrofit. Le texte permettra l’essor, la création et structuration d’une nouvelle filière en matière de mobilité durable et d’économie circulaire. 

Désormais en France c’est officiel, tous les véhicules thermiques de plus de 5 ans (voitures, véhicules utilitaires, camions, bus et cars) ainsi que les 2 et 3 roues motorisés de plus de 3 ans, pourront faire l’objet d’une transformation électrique. Hors cartes grises collection et engins agricoles qui ne sont pas concernés.

Lire aussi : Qu’est ce que le rétrofit ?

Deux années de travail nécessaires à l’arrivée du retrofit en France.

Durant près de 2 ans, l’association AIRe (filière française des acteurs de l’industrie du retrofit electrique), l’UTAC, le CNRV et le Ministère de la transition écologique et solidaire, ont avancé de concert pour faire bouger les lignes. 

L’objectif était d’élaborer un cadre réglementaire, technique, administratif et économique permettant aux professionnels de transformer une voiture thermique en électrique, tout comme les VU légers, les deux roues… Dans des conditions de garanties nécessaires en matière de sécurité et de qualité.

Arnaud Pigounides et Gérard Feldzer, tous deux Co-Présidents de l’association AIRe, commentent :

« Le retrofit est aujourd’hui officiellement reconnu comme une solution de mobilité durable et une activité porteuse d’emploi en France. C’est une bonne nouvelle écologique et économique. Le rétrofit va permettre de donner une seconde vie à des véhicules essence ou diesel. C’est une solution vertueuse de recyclage pour éviter de mettre au garage ou au rebus les véhicules thermiques soumis aux nombreux malus, restrictions de circulation, hausses des carburants… qui va créer une nouvelle activité créatrice d’emplois sur tout le territoire » 

professionnels du retrofit
Les professionnels du rétrofit devront être habilités.
Photo : icon0.com – Pexels

Concrètement, le retrofit en France ?

Une filière de professionnels en devenir

Avec ce décret, l’activité sera encadrée et les futurs professionnels du retrofit devront être habilités, et avoir obtenu l’autorisation d’homologation et de leur process de transformation. Tout cela, en ayant suivi de manière stricte, le cahier des charges élaboré dans le cadre de cette réglementation. 

De nombreux avantages au quotidien :

  • Pas d’émission de CO2
  • Des économies au km
  • Pas de restriction de circulation dans les ZFE
  • Entretien réduit au minimum
  • Excellent bilan carbone 
  • Des avantages au quotidien (stationnements réduits ou gratuits …)

A l’échelle nationale :

  • La création d’une activité économique nouvelle
  • Une activité en direction de la transition énergétique, qui s’inscrit parfaitement dans les enjeux de l’économie circulaire

Articles associés