Home En pratique Voiture électrique pas cher, quelles économies envisager ?

Voiture électrique pas cher, quelles économies envisager ?

Par Retrofit-Daily

Si le prix des batteries a été divisé par 7 depuis 2010, l’investissement dans une voiture électrique neuve peut sembler encore important. Pourtant, le cumul des aides à l’achat et les économies liées à l’usage d’un véhicule électrique, en font une solution de mobilité bien meilleure que ce qu’on pourrait croire.

Les économies grâce au rétrofit.
Mises bout à bout, les économies liées au rétrofit sont très intéressantes

L’entretien d’une voiture électrique coûte moins cher qu’en thermique

Sans surprise, sur les électriques pas de vidange à prévoir. Les pneus, disques et autres plaquettes de frein sont moins sollicités, donc à changer moins régulièrement… Le coût d’entretien d’une voiture électrique rapporté sur une année, est de l’ordre de 30% à 50% moins cher que pour les véhicules essence ou diesel… Premier argument de taille pour vous aider à prendre votre décision.

Un coût de recharge de 2 à 3 € pour 100km. Réparations incluses !

Que la recharge soit effectuée sur une prise domestique sécurisée, ou sur une borne installée chez un particulier ou au sein d’une copropriété, le coût de recharge des voitures électriques équivaut à l’utilisation d’un four ou d’un lave-linge domestique. Soit l’équivalent de 2 à 3€ pour 100 km parcourus, réparations incluses. Contre 6 à 8€ estimés pour un véhicule thermique.

Le rétrofit et la transformation de voitures en électrique, arrive enfin France !

Plusieurs entreprises françaises se positionnent déjà sur le marché du rétrofit, avec chacune sa spécificité. Ces “startup du rétrofit Made in France” proposent des transformations allant de 10 000€ à 29 000€, hors aides, et voitures prêtes à la transformation fournies par leurs propriétaires.

Comme pour Transition One, startup Orléanaise qui propose de remplacer le moteur thermique des petits modèles de classe A (Twingo II, Fiat 500, Toyota Aygo, Citroën C1, Peugeot 107, Volkswagen Polo), fournis par les particuliers eux-mêmes, le tout en 4 heures et pour 5000 € aides déduites.
Ou Ian Motion qui a fait de la mythique Austin Mini, le fer de lance de son activité, à partir de 29 000 € voiture non incluse.

Retrofuture Electric Vehicles lance de son côté, une gamme de 15 voitures iconiques sélectionnées et fournies par l’entreprise, allant de la Fiat 500 d’origine à la Porsche 912 de 1968 en passant par la Peugeot 504 coupé. Une petite révolution de 19 000 à 60 000 € voiture incluse, pour combler tous les amoureux du vintage.

Les économies grâce au rétrofit
Une Porsche 912 convertie à l’électrique par Retrofuture

Un marché de voitures électriques d’occasion en constante progression

Après avoir dépassé la barre des 42 800 véhicules électriques immatriculés en 2019 (1,9% de part de marché), le marché de la voiture électrique d’occasion ou de seconde main, est en constante progression. Logique. De nombreuses offres sont aujourd’hui à retrouver sur des sites spécialisés comme Automobile Propre ou la Centrale.

Le bonus écologique, toujours aussi intéressant pour les achats inférieurs à 45 000€

L’achat d’un véhicule électrique neuf bénéficie du bonus écologique. Celui-ci peut monter jusqu’à 27% du prix d’achat, soit 6 000€ sur certains modèles.
Ce bonus de 6 000 € est maintenu en 2020, mais soumis à un plafond de 45 000 € d’achat. Au delà de 45 K€, ce bonus écologique sera divisé par deux et ne dépassera pas les 3 000 €. Les voitures électriques haut de gamme de + 60 K€, ne bénéficieront par contre plus de ce bonus.

Lire aussi : Grenoble, première collectivité à proposer une prime à la conversion pour le rétrofit

Prime à la conversion et aides des collectivités pour l’achat d’un véhicule électrique

Echanger son vieux véhicule (polluant) permet d’obtenir la prime à la conversion contre l’achat d’un véhicule électrique ou hybride neuf ou d’occasion, allant jusqu’à 5000€. Plus d’informations sur le site dédié.

Une demande de subvention peut aussi être déposée auprès de la Métropole du Grand Paris, pour obtenir une aide allant jusqu’à 6 000 € dans l’achat d’un véhicule électrique, hydrogène, hybride ou GNV, neuf ou d’occasion. Plus d’infos sur le site.

Les Bouches-du-Rhône, proposent quant à elles une prime de 5000€ pour l’achat d’une voiture 100 % électrique neuve, cumulable avec les autres aides. La Normandie offre une aide de 2000€ pour une voiture 100% électrique et 1500€ pour une voiture roulant au gaz naturel.
D’autres départements comme l’Occitanie et les Hauts-de-France proposent aussi des aides. Toutes les informations relatives à ces dispositifs locaux sont à retrouver sur le site de votre région ou de votre département.

Les économies grâce au rétrofit
Rouler en électrique, même vintage, donne accès à des stationnements ou des bornes de recharge gratuites

Gratuité du stationnement à Paris

À Paris, les véhicules électriques bénéficient de la gratuité du stationnement sur 130.000 places payantes. Une carte virtuelle “Basse émission” permet de trouver un stationnement gratuit pour son véhicule propre, qu’il s’agisse de résidents (sans disque de stationnement), de visiteurs ou de professionnels, jusqu’à 7 jours consécutifs pour les résidents. Les visiteurs peuvent stationner durant 6 heures maximum avec un disque européen de stationnement. Plus d’infos sur le site.

… Ou gratuité de la recharge en parking public

Les parkings publics proposent désormais un grand nombre de bornes de recharge accessibles gratuitement contre le simple coût du stationnement.

Mais aussi sur les parkings des enseignes commerciales

Les grandes enseignes proposent aussi des bornes de recharge gratuites pour vous remercier de votre visite. On compte parmi elles Lidl, Auchan, Ikea etc… Plus d’informations à retrouver sur leur site.

Articles associés